Neiren

Le plus prestigieux building d'affaire ouvre ses portes sur un monde complètement décalé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un peu de distraction [pv: Amélia]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Amélia Black
Avocate Nymphomane
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Mer 16 Sep - 19:18

Je gémissais... Oh ça oui... et ça devenait de plus en plus intense à chaques fois qu'il pénétrait dans mon antre des plaisirs. Il me murmura quelque chose à l'oreille. Un compliment. Je m'offrais à lui dans un élan de passion quasi incontrôlable. C'est alors que je sentis son doigt entrer dans mon anus en redoublant la sensation de pénétration. Merde ! Non seulement je me faisais matraquer mais en plus... Je devais résister à l'envie de crier tellement les deux sensations étaient intenses alors qu'elles s'accompagnaient. Et là je repensais à mon vibrateur. C'était encore mieux en vrai qu'avec mon vibrateur ! J'allais devoir retenter l'expérience ! Définitivement. Mon partenaire y allait avec tant de force que je finissais par me demander quel genre de métier il faisait.

- AAaaaaaaaaaaaaaanh !!!

J'arrivais à peine à garder le contrôle. Le désir était si... fort... Je perdais carrément la tête. Je gémissais tellement aigu que je me demandais si mes cordes vocales n'allaient pas céder entre temps. J'accompagnais toujours ses mouvements avec mon bassin. Merde que c'était bon !!! Je ne regrettais en rien cette soirée. D'ailleurs, je ferais exprès pour trouver des prétextes pour le revoir. Ça c'est sûr ! Mes jambes entouraient la taille de Junsu autour du cou duquel mes bras étaient accrochés pour m'éviter de tomber s'il bougeait. Ses mouvements se faisaient parfois à une telle vitesse que je me demandais ce qu'il pouvait bien ressentir. Et puis à un certain moment alors qu'il continuait de me matraquer, je sentis la jouissance remplir mon être et la laissai exploser. Je resserrai l'emprise de mes jambes autour de sa taille pour mieux le faire entrer et je détendis mes muscles en haletant pour reprendre ma respiration. J'appuyai ma tête sur l'épaule de ce dernier, épuisée par l'effort qu'on venait de faire. L'eau chaude coulait toujours sur nous, innondant mes cheveux par la même occasion.

- T'étais ... ouff... extra... extraordinaire...

Je restais tout de même accroché à lui qui me tenait toujours empalée sur son membre. Je fermai les yeux et savourai l'instant pendant que mon vagin laissait s'écouler les derniers fluides sur le pubis de mon partenaire. J'allais m'en souvenir longtemps de cette soirée ! Oh oui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junsu

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Métier: Pompier

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Mer 16 Sep - 19:53

Amélia n'avait pas l'air de se soucier de la pénétration anale, ce qui allait annoncer de bonne chose pour la suite. Il s'amusait à faire des mouvements au fur et à mesure qu'il entendait la voix de la belle blonde gémir sans cesse à ses coups de rein. Ca l'excitait énormément, tellement qu'il se controlait a chaque fois qu'il culbuter le fond de l'antre d'Amélia pour ne pas jouir. Chaque seconde qui passait était un calvère, il voulait la faire jouir pour lui prouver qu'il n'était pas un mauvais coup, mai pour se prouver aussi qu'il avait quelque chose dans le ventre.

La belle blonde commençait a rentrer en un état qu'il ne connaissait pas, elle ne subissait plus ses coups vigoureux de sexe, mais s'y mettait pour qu'il soit plus pousser, rapide et violent, et ça lui plaisait de se faire prendre comme ça. Il sentait que ça devenait plus chaud et humide, c'est là qu'une sensation bien plus qu'étrange survint. Ce n'est pas comme si ça ne le déplaisait pas, bien au contraire ça devait être un orgasme d'Amélia. Il avait pris un dernier élan déstruteur quand il sentit ses muscles se tendir violemment ce qui provoqua une jouissance au fond de son antre. Junsu s'était lui aussi laissé en elle alors qu'il était au bout. Il lacha plusieurs puissants jets de sperme en elle, continua deux trois aller retour avant d'enlever son doigt de son anus. Amélia avait posée sa tête sur son épaule et le complimenta pour son exploit.


- Toi aussi ma belle, toi aussi...
Dit-il avant d'embrasser son amante

Junsu était toujours en elle et très dur, la mouille se mélangeait à son sperme qui coulait le long de sa jambe et se faisant emporter par l'eau chaude. Amélia restait sur lui, accrocher, le coeur battant très vite. Il le sentait, tout son coprs était coller au sien, elle devait aussi sentir le coeur de celui-ci cogner contre sa poitrine. L'homme souleva l'avocate pour sortir son pieu de son vagin, un filet de sperme était accroché et son sexe en était recouvert.

Il coupa l'eau chaude, porta de nouvelle fois son amante hors de la douche et lui passa une serviette blanche, la seule qu'il y avait.

Tiens, nettoies toi. Tu es toute mouillée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Black
Avocate Nymphomane
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Jeu 17 Sep - 15:19

Il me rendait le compliment pour ce plaisir partagé et m'embrassait. Je pouvais sentir le coeur de Junsu battre et en entendre le rythme. J'étais bien au chaud sous l'eau qui coulait de la pomme de douche. Et puis il se déplaçait sortant de la douche alors que j'étais encore accrochée. Pour lui éviter de perdre l'équilibre, je descendis de mon perchoir pourtant si confortable qui m'avait donné des sensations plutôt enivrantes quelques instants plutôt. C'était avec regret que je me coupais de la chaleur de mon partenaire qui toujours trempé me tendait la seule serviette qu'il avait dans la salle de bain, m'offrant tout de même une vue imprenable sur son membre toujours dressé. Je m'essuyai tant que je le pouvais sans toutefois accorder une trop grande importance à ma chevelure qui sècherait à l'air libre puis je lui mis la serviette sur la tête en rigolant. Il fallait dire que je m'amusais... Je lui frottai la tête en collant mon corps contre le sien, lui faisant une fois encore une coiffure digne d'un clown puis je reculai de quelques pas histoire d'admirer mon chef d'oeuvre tout en regardant sa stature. Plutôt bel homme. Je le laissai se sécher en rassemblant mes vêtements. Je n'avais pas tellement envie de me rhabiller. La température était agréable dans l'appartement et je ne voyais pas ce que j'avais à cacher à cet homme avec qui j'avais partagé un peu de mon intimité. Il m'avait déjà vu nue alors à quoi bon se cacher ?

- Alors... quelle est la suite du programme ? On dort ou bien... on veille encore un peu ?

Je dois dire, l'acte m'avait réveillée alors je n'avais plus tellement envie de dormir bien que mon corps soit persuadé du contraire. Il faut dire que la soiré était plutôt intéressante. Certes, si je n'avais pas été aussi perverse, peut-être en aurait-il été tout autrement... Quoi qu'il en soit, la soirée se déroulait agréablement et je n'allais tout de même pas tenter de me convaincre du contraire. J'avais la petite impression que quelque chose m'avait échappé mais quoi ? Hmm... peut-être la voix au téléphone qui n'était pas du tout semblable à la sienne... Sans doute quelqu'un qui voulait me jouer un tour. Mes collègues font ça de temps à autre. C'est un genre de blagues qu'on se fait à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junsu

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Métier: Pompier

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Jeu 17 Sep - 18:06

Junsu entendait patiemment sa serviette qu'il retrouva mouilla et sur sa tête. Il n'eut pas à bouger, Amélia jouait une fois de plus avec ses cheveux. Elle avait bien l'air de les aimé après tout, après tout ça lui faisait rire de s'amuser avec alors il ne le prenait pas mal. Il se sécha ensuite le corps, l'amante le dévisageait de la tête au pied, admirant encore son corps et son membre qui avait perdu un peu d'énergie, il voyait qu'elle en avait encore envie derrière son petit regard pervers qu'elle ne pouvait cacher. Lui non plus pouvait pas cacher que voir son corps nue lui faisait, d'ailleur les effets ne se cachaient pas eux.

- Car tu as envie de dormir ? Menteuse...

Junsu s'approcha de la belle blonde pour l'embrasser une fois de plus, son corps était encore humide mais il le colla quand même contre le sien. La serviette était déjà par terre quand il recula et donc forca Amélia a reculé vers la porte qu'il ouvrit, toujours la langue enlassée avec la sienne. L'avantage à avoir une douche privative, c'est que le lit était plus proche. Le pompier porta de nouveau l'avocate en prenant ses deux jambes, puis la jeta sur le lit doux. Même s'ils étaient encore un peu mouillés, il n'en avait rien à faire.
L'odeur chimique des produits s'échappaient en même temps que la vapeur d'eau de la salle de bain. Dans la chambre, il n'y avait aucune lumière, a part celle de la ville qui éclairait la pièce a travers les vitres qui remplacait le mur. A cettte heure ci, il n'y avait plus de bruit, et la pleine lune donnait ses rayons.

Amélia étant sur le dos, Junsu s'avanca vers elle pour prendre une fois de plus ses lèvres. Plus passioné et plus lentement, il traça un chemin de baiser de sa bouche en passant par son cou, s'arretant temporairement sur ses seins qui étaient dréssés puis par son ventre parfaitement maigre. Sa langue traçait se petit chemin en alternance avec des baisés délicat. Le trajet se termina évidemment par son antre du plaisir, qui se vu léché par sa langue en écartant bien les lèvres de son vagin pour bien l'enfoncer en elle. Junsu ne se géna pas pour prendre son clitoris entre deux doigts et le rouler pour exciter son amante. Enfin son nectar succulent recommença à couler petit à petit par son orifice du plaisir. De temps en temps, le jeune homme léchouillait son bouton d'amour pour faire plus d'effet à Amélia et ses doigts s'occupaient dans ce cas là de s'enfoncer facilement en elle.

Il prenait bien son temps pour s'appliquer à la tache, son but était de voir si elle pouvait enchainer les orgasmes mais plus simplement si son long cunnilingus était efficace sur Amélia. Junsu prenait du plaisir à manger son intimité car il s'avait très bien qu'Amélia ne refusait aucunement ce plaisir et bien au contraire, l'aimait comme ces gémissements l'affirmaient. Ce n'était vraiment pas désagréable pour lui, son goût et odeur naturel le poussait à en avoir encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Black
Avocate Nymphomane
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Ven 18 Sep - 7:40

Moi ? Menteuse ? Non... j'offrais des options mais semblait-il que mon partenaire voyait une option plus alléchante. J'étais surprise qu'une fois après avoir laissé couler son liquide blanc en moi ce dernier soit aussi... débordant d'énergie... Eh bien... ce n'était pas tellement ce que j'envisageais par "veiller". L'idée était intéressante toutefois. À croire que ce type était plus nymphomane que moi... On venait à peine de terminer, de se sécher qu'il recommença à m'embrasser. J'avais passé mes bras autour de son cou lorsqu'il me fit reculer sans pourtant que nos lèvres ne se séparent. Sans prévenir, il me souleva pour me faire atterrir sur le lit sous les rayons de la lune et là, contre toute attente, il s'en prit à ma vulve et me fit un cunilingus avec un doigté... hmmm... sensationnel... mais plus il agissait, plus j'en voulais. Une vraie torture ! Je gémissais encore. Merde ! C'est mon jeu ça !!! Il m'a volé mon jeu ! Je pouvais quand même pas le laisser faire tout de même. Je me redressai sur mes avant-bras histoire de le regarder faire et puis je lui relevai la tête en plongeant mon regard pervers dans le sien. Tiens... pourquoi pas essayer ça... Je me dégageai de son emprise et m'assieds sur le lit en Indien.

- Assieds-toi... lui annonçais-je avec un sourire.

Ah que j'aimais surprendre les gens. Je sais, c'est vilain mais parfois ça ajoute une touche d'humour à ce que les gens prennent trop au sérieux. C'est vrai ? L'acte est supposé être quelque chose de sacré, d'agréable, de sensuel. Qui-a-t'il de plus sensuel que de faire languir son partenaire alors qu'il veut lui-même nous soumettre à la torture ? Il va sûrement m'en vouloir pendant un court moment, bon... peut-être plus dans son cas... mais je suis certaine que ça va valloir la peine. J'avais une multitude d'idées qui me venaient en tête et s'il croyait s'en tirer aussi facilement, il serait encore meilleur. Faut dire que j'avais des idées qui sont tout simplement pas catholiques. Mes chers amis, si vous n'avez pas l'âge de maturité, autant vous fermes les yeux parce que ce qui va suivre, risque de ne pas être très... sensuré. Ouais... utilisons ce mot pour une fois. Je suis peut-être blonde, mais côté vocabulaire, je me débrouille tout de même assez bien. Je suis peut-être pas un dictionnaire ambulant mais alors là, faut pas trop s'en soucier. Je crois que mon jeune partenaire était un peu impatient. À regarder l'éclat dans son regard, il m'en voulait, je le sentais. Je tâchai de ne pas trop le faire languir.

- Vérité ou conséquence ?

Eh oui, le bon vieux jeu... Mais là je dois dire, il était plus osé que le jeu ordinaire. Pourquoi ce jeu ? Parce qu'il permet de se connaître et peut être très intéressant du point de vue des conséquences... Bref, une multitude d'options toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Mon cher pompier... Si... rancunier... Je savais, j'allais souffrir... Mais parfois la souffrance est tellement douce que même les anges en veulent. Les anges... Plutôt étrange que je penses à eux soudainement. Sans doute était-ce un premier avertissement pour ce qui allait suivre ? N'empêche, c'était ironique de le voir surpris. J'avais l'impression qu'il m'en voudrait longtemps. J'ignore pourquoi. Sans doute était-ce mieux de ne pas le savoir ? Peut-être, peut-être pas... Quoi qu'il en soit, j'allais être dans de sale draps. Bien que ceux de mon partenaire soient propre. Il s'en dégageait même une odeur de lavande. La petite fleur violette. Bref, j'étais là nue assise devant lui, me demandant s'il se prêterait au jeu ou s'il déciderait de me violer pour mon affront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junsu

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Métier: Pompier

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Sam 19 Sep - 12:17

Amélia prenait du plaisir comme prévue, mais elle ne voulait pas simplement subir. Elle stoppa le cunni de son amant pour lui demander de s'assoir. Il en avait plus que marre qu'elle joue comme ça avec lui et tout ça pour un simple "jeu" qui devait prendre des tournures sexuelles sans aucun doute. La seule chose que Junsu pensa, c'était de vouloir la vérité... Mais malheureuseument, quelque chose de profond changea, en une fraction deseconde ce n'était plus lui, pourtant rien n'avait changeait.

La réponse fut un simple sourire au allure pervers, avant que celui-ce se jette sur la belle blonde, lui écartant les jambes et enfonçant son vigoureux membre assez dur en elle. Il croqua une nouvelle fois son cou, un peu plus fort pour que l'emprunte de ses dents restent sur sa peau blanche. Au fur et à mesure qu'il pilonnait sauvagement Amélia, Junsu se sentait bien mieu, ses va et vients tous plus rapides que les précédent faisait monté en lui le plaisir. Il pouvait s'agir d'un viol, mais il y prenait un grand plaisir, son sexe reprenait sa taille démensuré petit à petit dans l'antre de son amante. Elle devait sentir que son intimité était gonflée de l'intérieur par son membre prenant longueur et largeur.

Pour la prendre sans encore moins de frottement, le pompier de ses bras musclés prit les chevilles de sa victimes pour les soulever un peu plus et les écarter. Il dominait complétement l'acte de ses coups de rein bestiaux sans aucune merci. Amélia avait l'air d'aimer se faire prendre ainsi, elle était encore plus humide et chaude que sous la douche, mais cette fois-ci il n'y avait pas d'eau bouillante leur tombant dessus.
Jun en manque de sa fine bouche, se rapprocha d'elle et joua avec sa langue pour faire taire sa victime, mais la faire taire de souffrance ou de plaisir ? Il n'en avait rien a faire, c'était un acte purement égoiste et il prenait du plaisir, c'était le plus imporant. Le mal en lui s'amusait volontairement et si Amélia aimait ça, ça rajoutait un brin de plaisir en plus qui l'excita sur le moment en y pensant. Une victime se faisait violer et adorant ça, alors cette nymphomane cachait bien son jeu si c'était bien le cas. Cette soirée était loin d'être fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Black
Avocate Nymphomane
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Lun 21 Sep - 23:40

- Au secours ! On m'attaque !!! dit-elle en éclatant de rire.

L'avocate fut prise de surprise lorsqu'il se jetta sur elle en lui écartant les jambes et s'enfonçant en elle lui procurant une sensation délicieuse. Un petit cri aigu fit irruption mais fut vite intercepté par les dents de ce dernier qui s'en prenait à son cou. Un vampire ? Elle le laissa faire. Elle pouvait sentir le membre de son partenaire se gonfler de nouveau en elle. Son bestial dominateur se plaisait à entrer et à sortir son membre d'elle. Amélia sentait que la situation ne lui appartenait plus, qu'elle n'avait plus aucun contrôle sur la bête qui se déchaînait sur elle. Elle le laissa faire. Elle se laissa dompter. Était-ce volontaire ? Qui sait... Elle y prenait peut-être un vilain plaisir. Personne ne connaissait vraiment les habitudes d'Amélia qui prenait plaisir à innover. Elle avait relevé les mains au niveau de la tête lorsque ce dernier l'avait fait tomber dévoilant sa poitrine dénudée.

- Tu serais pas ... en train de... d'abuser de mon corps ? dit-elle avec un sourire plein de malice.

La blonde gémissait de plaisir. On aurait dit que de se faire dominer ainsi par son partenaire la mettait dans un tel état qu'elle s'offrait entièrement. La langue de ce dernier entrant en contact avec la sienne la fit taire. Elle la caressa, la suçait doucement, la mordillait même. Elle savoura l'instant avant de planter ses ongles dans le dos de son partenaire et de l'accompagner dans son mouvement.

- Ça ... ça devait pas se ... passer comme ça... hmmmm... mais tant pis... hmm... mords-moi ! J'aime quand tu me mordilles le cou !!!

Pourquoi serait-il le seul à en profiter ? Elle en profita pour décontracter ses muscles vagineaux alors que son violeur entrait en elle et pour les recontracter alors qu'il sortait. Amélia ne se gênait pas pour lui faire savoir qu'elle accusait réception de sa virilité en elle. Elle ignorait quelle pulsion avait prise Junsu, mais une chose était certaine, elle était déterminée à profiter de leur proximité. Qui s'en plaindrait d'ailleurs ? Elle venait de lui lâcher un tuyau qui lui serait sans doute d'une très grande utilité. Certes, elle ne l'avait pas avoué encore à bon nombre de ses partenaires mais c'était la un de ses points faibles. Un homme qui savait bien la mordre dans le cou pouvait la faire craquer en une seconde... et là... elle s'abandonnait totalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junsu

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Métier: Pompier

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Mer 23 Sep - 18:00

Junsu avait cibler sa victime et à son plus grand bonheur, elle aimait se faire victimiser comme il le faisait ainsi. Elle prit un vilain plaisir à l'exciter un peu plus en lui montrant sa poitrine ferme aller au rythme de ses coups de bassin alternant la passion des coups bien placé et la brutalité d'une vitesse sanglante.Il ne fit que rigoler quand elle l'entendait gémir, comme quoi il réussissait à la faire crier avec un scénario peu orthodoxe. Il avait le dessus et se plaisait bien à observer son visage d'ange en pleine extase. Le dérangé mental qu'était son double adorait ses coups de langue mais au contact des ongles se plantant sur ses homoplates, il croqua par douleur charnelle le coup de la belle blonde, comme s'il était un vampire assoifé de sang d'une jeune vierge. Tout comme lui, Amélia allait avoir une marque du passage du pompier, et pas des plus cachés. Sur le coup, il ne savait pas s'il l'avait mordu jusqu'au sang mais sacrément fort c'était sur.

Son antre du désir était plus que plaisant à bourriner, Amélia sentaigt se lacher complétement à lui, son vagin devenait encore plus étroit ce qui donner un peu plus de difficulté mais bien plus de plaisir à faire des va et vient bien long et profond toujours en donnant un petit coup qu'il accompagnait de tout son corps sur sa victime. Si cette nymphomane était capable de ça, elle avait encore bien des choses à découvrir. Il continuant a la mordiller de partout dans la nuque et sur le coup, seulement il en avait marre de cette position.

Il se détacha de l'orifice chaud et humide pour prendre de force Amélia par les jambes et il la fit pivoter sur le coté, de ce fait elle se retrouver les fesses en l'air, et la tête regardant ses deux jambes et son membre monstrueux se rapprocher de son vagin coulant de mouille. Le vampire se changea alors en loup garou, il se mit sur ses pattes arrières, dirigea son membre dans la fente et la pénétra en mettant son poid en avant. Cette position semblait davantage a un accouplement entre loup, mais il y avait le coté sauvage et brute qui ressortait de la bête excité et une fois de plus il dominait sa femelle. Même si elle ne supportait pas son poid, la brute recommenca a donner des coups de sexe rapide mais bien plus profondément car cette position favorisé la pénétration profond. Cette fois-ci, Amélia ne pouvait plus le griffer mais simplement contempler la fusion de son amant avec elle.

Il faisait chaud, le corps de Junsu et d'Amélia se confondait l'un en l'autre, tous deux transpiraient d'excitation. La bête sauvage lui donnait tout et pouvait tenir encore bien longtemps, il semblait qu'il n'avait plus de limite. Il voulait qu'Amélia souffre de plaisir encore longuement et malin comme il est, il avait deviner que ses petits mordillages la faisait se donner autant qu'il se donnait. Penché sur elle, il dégagea ses cheveux et pinça avec ses dents sa douce peau chaude en montant vers son oreille pour qu'elle entende et sente son souffle chaud accompagnant ses coup de bassin qui faisait claquer ses fesses.

- Alors, on se lache madame ? Dit-il avec autant de malice qu'elle l'aurait fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Black
Avocate Nymphomane
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Dim 27 Sep - 16:10

Amélia laissa échapper une longue plainte qui se termina par un gémissement à chaques fois que Junsu mordillait son cou. Elle adorait ça. Pourquoi ? Aucune idée ? Elle ressentait un tel soulagement... C'est comme si elle se libérait de quelque chose lorsque quelqu'un la mordait à cet endroit. Junsu ne l'avait pas mordu jusqu'au sang, mais presque... Puis il la retourna brusquement lui rendant toute contre attaque impossible puisqu'elle avait la tête enfoncée dans l'oreiller à chaques fois que ce dernier la martelait de sa lance. Elle avait complètement décontracté ses muscles pour lui céder le passage. Ce dernier entrait au plus profond d'elle-même et elle pouvait sentir le bout de son membre entrer en contact avec le fond de son vagin. C'était tout simplement un plaisir qu'elle ne pouvait s'offrir qu'en de rares occasions. Amélia avait chaud, elle transpirait et Junsu aussi. Le pompier lui mordilla l'oreille, elle ferma les yeux.

- Ouihmmmmm... finit-elle par un gémissement de plaisir...

Puis elle se redressa sur ses avants-bras et commença à accompagner le mouvement de son partenaire en fléchissant puis dépliant les genoux... avant de se redresser et d'enlacer le cou du loup-garou par derrière elle en changeant par la même occasion l'angle de pénétration.

- Hmmnn... Tu fais ça souvent ?

Sa poitrine allait au gré des coups de reins du partenaire qui la mattraquait sans relâche. Vint le moment où les gémissements d'Amélia se faisaient de plus en plus aigus et forts. Elle avait peine à se contenir. Elle reprit appui sur le lit tout en accompagnant les mouvements de son partenaire tant avec ses genoux et ses bras qu'avec son bassin.

- Oooooooohhhhh... Plus fort ! Hmmmmm...

Amélia contracta les muscles de son vagin. Puis elle se laissa tomber sur le ventre en lâchant un long gémissement. Elle était toute en sueur, haletante et son vagin laissait s'écouler une autre dose de liquide blanchâtre.

- Dis... va falloir attendre avant de recommencer parce que là... j'ai plus de force...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junsu

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Métier: Pompier

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Dim 27 Sep - 17:00

Junsu adorait l'attitude d'Amélia, elle savait comment prendre du plaisir et pire encore, comment en donner. Ses différentes façon d'apprécier l'acte faisait passer un bon moment à l'amant. Il n'avait jamais eu l'occasion d'essayer cet angle de pénétration, il appriécait particulièrement le faite de pouvoir mordre son cou et de prendre sa belle poitrine dans ses mains en donnant simultanément des coups de bassin subtiles en elle qui touchaient le fond de son antre. Junsu mordillait le lobe de l'oreille de la belle blonde quand elle lui parla, il chuchota quelque mot au creux de celui-ci.

- Aussi souvent que je peux...

Amélia tomba devant elle entrainant son amant dans sa chute, le jeune homme avait compris où bourriné pour la faire crier aussi fort. Tout l'immeuble devait enterndre la nymphomane tellement ses gémissements étaient aigus. Le pompier était le premier à être de plus en plus excité par ces approbations de jouissance. Il se sentait venir petit à petit, les accompagnements d'Amélia lui faisait procurer un pure plaisir, mais l'apogé du plaisir vint lorsqu'elle contracta ses muscles vaginaux. Junsu obéissais au demande de son amante lui donnant même plus que ce qu'elle voulait.

- MMmhhh Amélia... Je jouis!

Ses coups de sexe faisaient éclabousser le liquide vicieux de la belle blonde sur les draps, ils se faisait a une fréquence infernale et les clap de la peau de leur corps remplissaient tout autant la pièce que les gémissements des deux amants. Vint le moment où le pompier se déchargea une nouvelle fois au fond du vagin d'Amélia sa semence chaude. Il continuait ses derniers aller-retour pour finir de lacher son jet de sperme.

Le double de Junsu riait à l'annonce d'Amélia, il ne ressentait aucunement la fatigue du corps de son hôte. C'est alors en souriant qu'il sortit son membre toujours aussi dur et le plaça à l'entrée de sa porte arrière sans permission. L'orifice avait l'air assez dilaté par son orgasme précédent pour qu'il accepte facilement son sexe. Le fou poussa alors doucement son gland dans l'entrée étroite d'Amélia. Il savait qu'elle aimait ça, elle n'avait rien dit lorsqu'il avait introduit son doigt sous la douche, et au pire il violerait l'intimité d'Amélia. Si c'était le cas, les parois rectales de la nympho se ressereraient autour de son sexe ce qui serait un pur bonheur pour le double pervers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Black
Avocate Nymphomane
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Mar 29 Sep - 16:44

Amélia sentit quelque chose rencontrer l'ouverture de son anus. Ce dernier n'avait en aucun cas été stimulé pendant les dernières minutes et résistait. Junsu pénétrait lentement, douloureusement. Amélia grimaça et rassembla ses forces pour faire basculer celui qui pénétrait sans autorisation dans ce trou serré. Et profitant de la surprise, elle s'empara d'un objet long qui semblait être un crayon surligneur et lui dit ;

- Non mais ça va pas ? Tu sais que ça fait mal ?! Qu'est-ce que tu crois... que tu peux y entrer comme ça à ta guise ? Tu veux une démonstration de ce qu'on ressent quand on se fait entrer quelque chose là sans être préparée ?

Emportée par la colère, sans même attendre une réponse, sans même lubrifier le surligneur elle le lui enfonça d'un pouce dans le rectum et d'un coup sec.

- Tu vois c'est ça qu'on ressens et c'est pire quand le membre est plus gros. Et vas surtout pas t'imaginer que toutes les femmes aiment ça. Ya une sacré différence entre un doigt et un membre d'un pouce et demi de diamètre. Si tu le sais pas encore, je peux m'arranger pour te le faire comprendre.

Suite à quoi, avec la même rapidité avec laquelle était entré le surligneur, elle le lui retira avant de le laisser sur le bureau et de filer vers la salle de bain pour remettre ses vêtements.

* Non mais pour qui il se prend lui ? Monsieur croit que parce qu'une femme est pour autant nympho elle va accepter qu'on lui entre quelque chose dans l'anus sans prendre aucune précaution ? Pfff... Et surtout après avoir déclaré qu'il avait jouis... ce type est un pervers... j'aime autant rentrer chez moi avant que ça ne tourne mal...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junsu

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Métier: Pompier

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Dim 4 Oct - 11:59

Amélia n'avait pas l'air très contente, lui qui pensait le contraire. Elle était hors d'elle, et la seule réponse de se Junsu maléfique était un petit sourire provocateur. C'est certainement avec surprise qu'elle bascula et enfonca l'objet dans l'anus du jeune fou. Certe c'était avec une douleur qu'il reçu le crayon, mais il ne déniait pas les plaisirs du corps, tout comme il aimait quand Amélia lui griffait le dos. Une autre personnalité apparue alors, se sentant coupable d'avoir fait mal à la belle demoiselle. Il n'eut pas à enlever le crayon qu'Amélia le fait a sa place avant de partir en vitesse dans la salle de bain se rhabiller. Elle avait surement oublier que ses vêtements étaient entièrement mouillés et qu'il était encore très tard.

Junsu la suivit dans la salle de bain puis enlaça sa taille délicatement par derrière en posant sa tête sur son épaule qui était un peu plus bas. Il baisa sa nuque et d'un ton bas d'excuse il s'exprima.

"Pardonne moi ma belle, je pensais que tu étais prête... J'aurais dû te demander avant..."

Il voulait se faire pardonner et mettait toutes les chances de son coté. Il n'arretait pas de faire des bisous sur sa nuque et son cou. Junsu aimait bien Amélia en fin de compte, elle n'était pas facile c'est ce qui rendait la relation plus corsée. De plus, le double disait vrai, même si ce n'était pas lui qui avait agit directement. C'était l'un des secrets des 2 doubles, ils pouvaient voir les actions de chacun mais le vrai Junsu lui ne savait rien de leurs actions. Ce dernier ne pouvait reprendre la possession de son corps que s'il avait une force mentale assez forte mais il pensait qu'il était seulement amnésique.

Coller corps à corps, le charmant attendait la réponse d'Amélia espérant qu'elle serait moins furieuse, dans tous les cas, son corps était encore chaud. Il passait ses mains sur sa douce peau en la caressant lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Black
Avocate Nymphomane
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Mar 6 Oct - 15:13

Amélia était en train de saisir ses vêtements sur le sol quand elle se rendit compte qu'ils étaient encore trempés.

- Merde... murmura-t'elle sous l'effet de la colère. Qu'est-ce que j'ai bien pû croire pour me laisser entraîner dans cette histoire ?

Puis elle sentit une présence, qu'elle feignit d'ignorer. Ce dernier entra et l'enlâça doucement. Cette dernière l'aurait sûrement repoussé s'il l'avait approché d'une autre manière mais la douceur dont il faisait preuve la surprenait. La jeune femme soupira. La chaleur du corps de ce dernier contrastait avec l'atmosphère refroidit de la salle de bain où la ventilation fonctionnait encore pour évacuer l'humidité de l'endroit. Devant cet aspect de Junsu qu'elle ne connaissait pas, elle ignorait comment réagir. Les caresses de ce dernier la calmaient, l'appaisaient.

- Ça va aller... Je crois que nous ferions mieux d'aller dormir... Je m'emporte facilement lorsque je suis fatiguée... pardonnes ma réaction...

Non... elle ne lui en voulait pas totalement... Tous les hommes ne savaient pas cet aspect des femmes et toutes les femmes ne dévoilaient pas ce secret à tous les hommes qu'elles rencontraient. Amélia aimait bien Junsu. Pas seulement pour son physique mais aussi pour ce qu'il était à l'intérieur. Certes, elle se doutait bien qu'à certains moments, il jouait double-jeu mais qui ne le faisait pas un jour ou l'autre dans sa vie ? Qui était-elle pour le juger pour si peu ? L'épuisement arracha un frisson à Amélia qui ferma les yeux pour se détendre un moment. Elle expira longuement puis ouvrit les yeux. Une soudaine impression de faiblesse la submergeait.

- Allons dormir... ce sera mieux... Nous en reparlerons demain matin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junsu

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Métier: Pompier

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Mer 7 Oct - 18:29

Junsu appréhendait sa réponse, et il ne fut pas déçu. Surement une réaction spontanée sur le coup, elle ne lui en voulait pas. Amélia, même si elle n'était pas vraiment honnête, s'expliqua sur sa réaction et le pompier ne pouvait que le comprendre car il se m'était à sa peau. Le pervers l'avait bien cherché n'empêche, mais le gentleman a bien rattrapé le coup. Sa main se baladait le corps frémissant de la belle blonde, qui était dû à la température ou à ses caresses. Chaque doigt trainaient sur son épaule et attérirent dans sa main douce pour la tenir légèrement. Ses lèvres déposairent un bisous sur la joue rosée de son amante pour lui remercier de l'avoir excuser. Lui aussi trouvait charmant qu'elle demande pardon, alors qu'elle n'avait rien fait, son coup de gueule était justifié.

- Tu as raison, allons dormir.

Doucement, Junsu emportait Amélia dans sa marche en direction de sa chambre. Il tira la couette encore un peu humide après leur acte charnelle, puis s'allongea en premier pour que son amante puisse posé sa tête contre son corps dur. Une fois fait, il entoura de son bras Amélia pour qu'elle se sente à l'aise avec lui. Il tira enfin la couette pour les recouvrir et tenir chaud, car même si son coeur battait fortement après ses efforts intense, la nuit allait refroidir la température. De plus, ils étaient tous les deux nues comme Adam et Eve au jardin d'Eden.

Le pompier ferma lentement les yeux, en espérant trouver le sommeil au coté de la charmante jeune femme avec qui il avait passer une très bonne soirée. Il s'en souviendra encore longtemps, pensait le double du l'inconscient, il avait enfin passer cette étape importante dans la vie d'un homme, même si cela était fait depuis longtemps. Il se réveillera avec une magnifique femme à ses cotés, c'était la meilleur chose qui pouvait lui arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Black
Avocate Nymphomane
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   Mar 13 Oct - 6:50

Amélia l'avait suivie jusqu'à la chambre et s'était allongée en appuyant sa tête contre l'épaule du pompier. Profitant de sa chaleur corporelle, elle s'endormit rapidement, d'un sommeil qui se voulait paisible. Tout allait pour le mieux. Elle avait malgré tout trouvé un partenaire qui avait un minimum de respect pour elle et pour son corps. Elle le remercia intérieurement. Le marchand de sable passa. Le lendemain elle se réveilla aux côtés du jeune homme, toujours en tenue d'Ève puis elle se souvint de la soirée. Non... elle n'en avait rien oublié... Elle soupira et regarda pour voir si Junsu était réveillé ce qui n'était pas encore le cas. Le soleil était déjà levé. Elle sortit de sous la couette filant dans la salle de bain pour reprendre ses vêtements et remarqua qu'ils avaient eu le temps de sécher pendant la nuit. Dumoins, en grande partie. Elle les enfila et regarda la douche où elle et le pompier avaient passés une partie de la nuit puis elle revint vers la chambre, écrivit une note sur un papier qu'elle déposa sur le côté où elle dormait et déposa un baiser sur les lèvres de Junsu avant de quitter en verrouillant la porte derrière elle.

Note laissée par Amélia a écrit:
Salut,

J'ai beaucoup apprécié notre petite soirée mais j'ai dû quitter plutôt parce que j'avais un rendez-vous avec un client. J'espère qu'on se reverra bientôt !

A+

Amélia Black
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de distraction [pv: Amélia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de distraction [pv: Amélia]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pendant la distraction pre-electorale, 30000 haitiens font face a la deportation
» Parce qu'il faut bien trouver une distraction (Elvir)
» Distraction pour Hommes Dangereux
» Distraction [au bal, libre] [BAL]
» La grande distraction des Peintures...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neiren :: La ville " Neiren " :: "Titty Twister"-
Sauter vers: